CER ICARE FORMATIONS

CER ICARE FORMATIONS

Objectifs du stage

 

Le but des stages n'est pas de vous réapprendre à conduire, mais de concilier votre comportement habituel sur la route avec le respect de règles de sécurité.

 

A cet effet, le stage vise trois objectifs :

  • Etre sensibilisé aux problèmes de la Sécurité Routière
  • Découvrir une dimension collective de la conduite
  • Appréhender la notion de risque au moyen d'exemples concrets.

 

Moyens : Exercices en sous-groupes, échanges, débats, études de cas, apports de connaissances.

 

1er jour /matin

  • Accueil des participants et présentation du stage
  • Tour de table
  • Grands chiffres et politique de Sécurité Routière
  • Approche de l'accident

 

1er jour /après-midi

  • Questionnaire d'auto-évaluation des connaissances
  • Perception et physiologie du conducteur
  • Réflexions sur nos motivations et l'infraction au volant

 

2ème jour /matin

  • Analyse d'un accident réel
  • Les lois physiques et leurs conséquences sur la conduite

 

2ème jour /après-midi

  • L'alcool, les drogues et médicaments et la conduite
  • Nos représentations autour de la conduite
  • Correction du questionnaire d'évaluation
  • Tour de table et évaluation du stage

 

Le déroulement et les horaires du stage

 

Le stage se déroule pendant deux jours consécutifs.

L'horaire habituel est de 9h00, à 12H30 le matin et de 13H30 à 18h00 l'après midi.

Au moment de l'inscription vous recevez automatiquement une convocation sur laquelle figure les horaires et le lieu de votre stage.

 

Respect des horaires :

Le respect des horaires est impératif !

En cas d'absence ou de retard, les animateurs sont libres de refuser l'accès au stage.

Dans ce cas, le conducteur ne reçoit pas d'attestation de stage, la récupération de points n'est pas validée, le montant du stage est dû.

Ces questions sont de la responsabilité des animateurs et du directeur de stage. Il n'est pas possible de fractionner son stage sur deux sessions.

 

Groupe et animateurs :

Le stage rassemble un groupe entre dix et vingt conducteurs.

Le seuil minimum de dix conducteurs est exigé par la préfecture pour valider le stage.

Deux animateurs : un psychologue et un spécialiste de la formation à la sécurité routière (BAFM) assurent la formation.

Le groupe va évoluer ensemble pendant les deux jours de stage.
La participation aux débats, même pour exprimer un désaccord peut être un élément positif.

 

Attestation de stage :

 

Le conducteur reçoit à la fin du stage, une attestation. L'attestation valide sa participation et vaut, récupération de points le lendemain du stage (en date de valeur).